L’indemnisation des dommages corporels liés aux accidents de la route

La loi Badinter de 1985 dispose que tout passager d’un véhicule terrestre à moteur victime d’un accident de la circulation routière doit être indemnisé, et l’article 12 fait obligation aux compagnies d’assurance de proposer spontanément cette indemnisation.
Les compagnies respectent la plupart du temps les dispositions de cet article. Elles nomment un expert qui va proposer une évaluation médico-légale du préjudice de la victime.
Malheureusement, cet expert travaillant pour le compte de la compagnie d’assurance qui le mandate, la base de calcul proposée n’est pas toujours correctement estimée et la façon très technique de procéder n’est pas visible pour le client.
En effet, l’expert se base sur des tables d’évaluation mais pour chaque critère retient parfois le moins avantageux pour la victime de l’accident. Or, la préoccupation majeure de la victime dans cette période est généralement de se soigner et assez rarement d’entamer une démarche juridique à laquelle elle ne connaît et ne comprend pas grand chose !
Le Cabinet ASSOR Avocats décharge ses clients, victimes d’accidents ainsi que leur famille, de l’aspect juridique et technique du dossier tout en leur permettant d’optimiser fortement l’indemnisation à percevoir. Il prépare et accompagne ses clients dans les différentes phases du dossier (expertises médicales amiables ou judiciaires, échanges avec l’expert de l’assurance, négociations avec la compagnie ou son avocat, procédure et audiences…) au mieux de leurs intérêts.